Fermer

Choisissez un pays

Grande BretagneEnglish
Afrique du SudEnglish
NordiquesEnglish
NorvègeEnglishNorsk
DanemarkEnglishDansk
FinlandeEnglishSuomi
LettonieEnglish
InternationalEnglish
République tchèqueEnglish

Paris Retail Week 2018 – Les 3 leviers pour accélérer votre transformation phygitale

Blog
20th August 2018

Le Smart Phygital sera le thème de la Paris Retail Week, du 10 au 12 septembre, Porte de Versailles. L’idée générale n’est pas de suivre un mot à la mode, mais de présenter les méthodes et les outils qui créent des synergies effectives entre le numérique et le physique. En particulier, 3 leviers méritent d’être étudiés par les marques, comme l’explique Martial Frugier, directeur de la BU Retail chez Webhelp.

 

 

  1. Redonner des opportunités en surface de vente : le levier Marketplace

 

Comme l’explique Sophie Lubet, directrice du pôle Retail de Comexposium, qui organise la Paris Retail Week 2018 : «Les retailers et les prestataires sont en quête de sens, ils ont envie de redonner du sens à l’acte d’achat et à l’expérience d’achat».

 

Un besoin de sens qui se traduit bien souvent par une volonté de “consommer autrement”. Pour Martial Frugier, directeur de la BU Retail chez Webhelp : “Les marques peuvent répondre au besoin de consommer autrement de bien des façons. Il existe un gisement d’opportunités du côté de la consommation collaborative, par exemple, qui n’en est qu’à ses débuts.”

 

Autre piste : se doter d’une marketplace qui accueille de petits producteurs, locaux ou régionaux, des artisans talentueux, de jeunes créateurs ou designers, des produits et services écologiques, etc.

 

“Rappelons que les marketplaces sont un moyen fantastique de compléter voire de décupler son offre, de façon ultra-rapide. Encore faut-il rester cohérent avec la marque, savoir sélectionner ses partenaires, et offrir une relation client impeccable sur tous les canaux”, souligne Martial Frugier.

 

Autre point capital : les marketplaces redonnent des opportunités en surface de vente. “D’une part, le client se rassure en allant sur la surface de vente, pour prendre en mains un produit par exemple, explique Martial Frugier. Et d’autre part, côté vendeur, quand un produit n’est pas présent en rayon, ce vendeur peut faire une proposition de produit pertinent sur la marketplace.”

 

Pour les vendeurs en magasin, une nouvelle perspective se met en place : “le web n’est plus perçu comme venant cannibaliser les ventes, mais comme un vrai outil de vente additionnelle”, observe Martial Frugier.

 

Des avantages bien concrets, pour les acheteurs et les vendeurs, qui contribuent à expliquer que des marketplaces ouvrent des boutiques – à l’image d’Amazon ou de CDiscount.

 

Des boutiques qui pourront apporter des services complémentaires (service d’échange rapide, conseils techniques d’un vendeur…). “D’où un sentiment de réassurance, de proximité et de fluidité pour le consommateur, qui naviguera plus facilement dans l’écosystème phygital de la marque”, résume Martial Frugier.

 

  1. Optimisation du parcours client : les leviers Data et Feel data

 

Site e-commerce de la marque, réseau de boutiques, téléphone mobile et tablettes, médias sociaux… les clients veulent passer d’une frontière à l’autre, à tout instant, comme bon leur semble. Cette exigence – irréversible – impose des approches transversales aux entreprises, alors même qu’elles peinent à se débarrasser d’une organisation en silos.

 

“Le phygital devient la norme. Tout prouve que les magasins physiques se portent bien : on voit des pure players qui rachètent des commerces, et l’on voit aussi l’inverse – comme Monoprix qui rachète Sarenza. Quant au click & collect, c’est l’un des segments qui se développent le plus vite dans le domaine de l’e-commerce”, observe Martial Frugier.

 

Au final, ces comportements d’information et de consommation deviennent particulièrement complexes. “Les marques ne doivent pas se laisser submerger, à terme, par le volume de datas qui caractérise la nouvelle vague phygitale. L’analyse systématique des parcours physiques et digitaux peut s’appuyer sur la data pour voir plus clair, pour segmenter, et surtout pour anticiper. Des stratégies fructueuses de web to store, par exemple, pourront en découler”, ajoute Martial Frugier.

 

En pratique, le levier data permet d’orienter le client en fonction de son appétence. “Pour un segment particulier de clients, les données vont permettre de savoir s’il vaut mieux porter ses efforts sur une promo offerte via une newsletter, ou sur des invitations à des ventes privées en magasin, par exemple”, précise Martial Frugier.

 

Plus précisément, la notion de feel data semble d’actualité : “la donnée est analysée selon un axe émotionnel. L’intelligence émotionnelle du client est respectée et prise en compte. Ce qui permet de mieux l’orienter sur les canaux physiques et digitaux”, explique Martial Frugier.

 

  1. Pour la cible jeune : le levier Fun

 

Quant aux Millenials, ou 18-35 ans, auraient-ils définitivement basculé dans un monde digital, et déserté les magasins ? Pas du tout !

 

Rappelons que 57 % des Millenials européens estiment que le « shopping est un plaisir », contre seulement 42 % des +35 européens. Les Italiens (73 %) et Français (68 %) étant les plus enthousiastes (Observatoire Cetelem de la consommation 2018).

 

Les Millenials prennent également plaisir à se rendre dans les grandes surfaces alimentaires (78 %). Ils aiment fréquenter les centres commerciaux où se côtoient boutiques et activités de loisirs (74 %), ainsi que les commerces de proximité (70 %). Les courses en magasin sont même une occasion de sortie pour eux (20 % vs 14 % des +35).

 

Pour autant, cette clientèle jeune reste très attachée au digital, et en particulier au téléphone mobile. Ils sont nombreux à s’informer sur Internet (68 %) avant de se rendre en magasin pour acheter.

 

En magasin, les 18-35 ans aimeraient vivre des expériences surprenantes, ludiques et sensorielles (61 %). Et près de 2 sur 3 (64 %) envisagent un avenir où ils se trouveraient à l’intérieur des magasins, en Réalité Virtuelle ou Augmentée.

 

“Pour les marques, les nouveaux challenges s’appellent Réalité Virtuelle ou Augmentée, et gamification. En tirant parti des téléphones mobiles, ces approches ouvrent de vastes possibilités, dans de très nombreux domaines : web to store ou drive to store, click and collect, geofencing, e-réservation, couponing et fidélisation… C’est une pure question de créativité, à étudier en cohérence avec l’expérience utilisateur et l’identité de la marque”, conclut Martial Frugier. Rendez-vous donc à la Paris Retail Week 2018, pour voir à quel point le Smart Phygital devient concret !

 

A lire

 

Livre blanc : Les Marketplaces B2B de plus en plus florissantes

Livre blanc : Intelligence Artificielle & chatbots

 


Laisser un commentaire

Your email address will not be published.Required fields are marked *


Article par: Mathilde Fumey

Actualités et informations

Recommandés pour vous…
Service Provider
Solution Designer
Technology Enabler
Blog
Médias sociaux : tisser les liens de la confiance

Sur les médias sociaux, comment construire et entretenir une logique de confiance ? Pour y parvenir, Netino by Webhelp s’organise autour de quatre métiers principaux : la modération des contenus générés par le public, la gestion des communautés sur le Web, l’écoute et l’analyse des messages publiés sur les médias sociaux, et la production de contenus. Ces métiers mobilisent les...

Études de cas
[Mode] Comment Nyky France a financé son développement

...

Actualités
Groupe Bruxelles Lambert entre en négociations exclusives pour l’acquisition du groupe Webhelp

GBL annonce ce jour être entré en exclusivité pour acquérir une participation majoritaire dans le groupe Webhelp, aux côtés de ses actionnaires co-fondateurs, Frédéric Jousset et Olivier Duha, qui conserveraient leur rôle de dirigeants fondateurs, ainsi que son équipe...

Actualités
Webhelp célèbre 10 ans d’engagement réussi avec le centre pénitentiaire de Rennes et Bouygues Telecom

Photo : Anita Boss, Chef de Projet sur le site Webhelp de Vitré, Karine Rabolion, Superviseur Webhelp de l'atelier WH / Bouygues Telecom de la prison et Vincent Bernard, Président de Webhelp France Depuis l’ouverture en 2009 d’un centre d’appels pour Bouygues Telecom au sein du centre...

Livre Blanc
La prévention

Direct Medica développe, via sa filiale Patientys, des programmes de prévention innovants, alliant technologie, digital et savoir-faire humain afin de générer le meilleur impact. Pour télécharger le livre blanc gratuitement sur le thème de la prévention, nous vous invitons...

Charger plus
×

Webhelp Cookies Preference Centre

Strictly Necessary Cookies
The website requires the use of cookies for essential functional requirements and these are outlined in the terms and conditions.

Enhanced Functional Cookies
Some features of this website use services provided by third parties websites. These features use cookies to implement their services on this website and may collect data about your visit to help them optimize their functionality. The Webhelp terms and conditions outlines the cookies used by these services.

We have links to social networking such as Twitter, Facebook and LinkedIn.
These websites are third party sites. We do not place cookies on their behalf, and do not have control over the way they collect or use your data.
We encourage you to read more about their policies:
Twitter
LinkedIn
Facebook