Fermer

Choisissez un pays

Grande BretagneEnglish
Afrique du SudEnglish
NordiquesEnglish
NorvègeEnglishNorsk
DanemarkEnglishDansk
FinlandeEnglishSuomi
LettonieEnglish
InternationalEnglish
République tchèqueEnglish

L’intelligence artificielle, un levier stratégique

Blog
22nd June 2017

Visionnaire, passionné, expert tous azimuts, Laurent Alexandre est un entrepreneur hors du commun. Invité pour une conférence Webhelp, il a décrypté les stratégies déployées par les géants du numérique pour réinventer – et dominer – l’économie du xxie siècle.

Les vagues technologiques se succèdent, de plus en plus vite…

C’est avec un sentiment de vertige, mi-exaltant, mi-effrayant, que les invités à l’événement Webhelp ont écouté Laurent Alexandre, fin novembre 2016.
Un esprit encyclopédique qui voit loin et large : chirurgien, diplômé de l’ENA, HEC, Sciences-Po, cofondateur de Doctissimo.fr, président de la société de séquençage de génome DNAVision,il est aussi expert en numérique.
« Le monde de demain va être le fruit d’un bouleversement technologique inouï. En tant qu’entrepreneurs, vous avez un rôle essentiel à jouer : vous devez faire partie de ceux qui vont ouvrir le débat sociétal, le débat politique sur notre avenir », a-t-il déclaré. Pour Laurent Alexandre, plusieurs technologies ont d’ores et déjà fusionné pour constituer les NBIC (nanotechnologies, biotechnologies, informatique et sciences cognitives) – qui regroupent la robotique, l’intelligence artificielle (IA) et les sciences du cerveau. Un cocktail explosif qui constitue, selon lui, une menace pour l’Europe, qui n’a pas su l’anticiper. Et ce sont les géants numériques américains et chinois qui vont en tirer les plus grands profits.

Pour les géants de l’IA, nous sommes tous des « idiots utiles »

De fait, les programmes d’intelligence artificielle et les assistants virtuels font l’objet d’une bataille entre Google (Google Now, DeepMind), IBM (Watson), Microsoft (Cortana), Amazon (Alexa, Echo), Facebook (Facebook M), Baidu (Duer)… Ces entreprises nourrissent leurs IA avec les données que nous leur confions chaque jour, faisant de nous leurs « idiots utiles », comme l’a souligné Laurent Alexandre.

Deux conséquences économiques vont surgir : très chère au lancement, l’IA va progressivement tendre vers un coût marginal nul, alors que le coût de l’intelligence humaine ne va pas baisser ; et les plateformistes ou Gafa (Google, Apple, Facebook, Amazon) seront bien placés pour capter toute la valeur. Ces nouvelles technologies, comme toujours, ne se substitueront pas immédiatement à leurs concurrentes traditionnelles, « à l’image de Kodak, le business des acteurs traditionnels ira très bien… jusqu’à ce qu’il sombre », prévient Laurent Alexandre.

L’autre aspect, très inattendu, du mariage numérique-biologie est la naissance d’une industrie de l’immortalité… avec les mêmes acteurs économiques en tête de file ! Dans la Silicon Valley, le transhumanisme n’est plus une mode mais une vision du monde. Ses trois objectifs font l’objet d’investissements financiers colossaux : la quête de l’immortalité (allongement de la vie, lutte contre les maladies…), le corps humain augmenté (greffes, robotisation…) et la colonisation du cosmos. Seule l’IA pourra faire les diagnostics médicaux de demain, et permettre aux plus nantis de repousser les maladies fatales. La dernière limite, inacceptable, de l’inégalité ?

 


Webhelp
Article par: Webhelp

Actualités et informations

Webhelp Payment Services
Service Provider
Solution Designer
Technology Enabler
Blog
Le Dark Social

Vous ratez forcément quelque chose : les deux tiers des partages de contenus se font via des canaux privés. On parle de votre marque ou de votre produit? Votre communication a de l’impact? Si, pour le savoir, vous analysez votre trafic social avec Google Analytics, celui-ci ne vous en révélera qu’une petite partie probablement. Oui, c’est dommage, mais ça n’est pas (complètement)...

Read 212CAAF2-CC0E-4D90-9134-028C45BDF837 Created with sketchtool.
Livre Blanc
#5 OneShot – L’Influence

SOMMAIRE : Un Mot : KOL - Key Opinion Leader Un Chiffre : 10 000 abonnés et pas plus Trois Avis : L'influence : comment faire passer vos messages ? Une Info : TikTok appuie sa position en Europe Une Démo : Le dark social Un B-Case : Comment Webhelp KYC Services a...

Read 212CAAF2-CC0E-4D90-9134-028C45BDF837 Created with sketchtool.
Actualités
Jean-Baptiste Decaix nommé Chief Client Officer du Group Webhelp, membre du comité exécutif

Paris, le 29 juin 2020 Avec la nomination de Jean-Baptiste Decaix au poste de Group Chief Client Officer, le leader de l’expérience client Webhelp renforce son senior leadership international et réaffirme son ambition d’atteindre le top 3 mondial. Diplômé de CentraleSupélec et de...

Read 212CAAF2-CC0E-4D90-9134-028C45BDF837 Created with sketchtool.
Actualités
Dirk van Leeuwen devient Directeur Général France de Webhelp

Paris, le 27/05/2020 Dirk van Leeuwen, jusqu’à présent SVP Global Operations de CWT (Carlson Wagonlit Travel), rejoint Webhelp, leader européen de l’externalisation de la relation client, en tant que Directeur Général sur son marché et ses activités région France au sein de...

Read 212CAAF2-CC0E-4D90-9134-028C45BDF837 Created with sketchtool.
Études de cas
[Mode] Comment Nyky France a financé son développement

...

Read 212CAAF2-CC0E-4D90-9134-028C45BDF837 Created with sketchtool.
×

Webhelp Cookies Preference Centre

Strictly Necessary Cookies
The website requires the use of cookies for essential functional requirements and these are outlined in the terms and conditions.

Enhanced Functional Cookies
Some features of this website use services provided by third parties websites. These features use cookies to implement their services on this website and may collect data about your visit to help them optimize their functionality. The Webhelp terms and conditions outlines the cookies used by these services.

We have links to social networking such as Twitter, Facebook and LinkedIn.
These websites are third party sites. We do not place cookies on their behalf, and do not have control over the way they collect or use your data.
We encourage you to read more about their policies:
Twitter
LinkedIn
Facebook