Fermer

Choisissez un pays

Grande BretagneEnglish
Afrique du SudEnglish
NordiquesEnglish
NorvègeEnglishNorsk
DanemarkEnglishDansk
FinlandeEnglishSuomi
LettonieEnglish
InternationalEnglish
République tchèqueEnglish

Comment faire de la modération lors des heures non ouvrées ?

Blog
11th May 2016

Comment faire de la modération lors des heures non ouvrées ?

Nous sommes dimanche. Un internaute publie un commentaire sur votre site : retailer, web collaboratif, marque ou média. Que se passe-t-il alors ? A l’heure ou la réactivité est clé, quelles solutions envisager ?

 

 

Faut-il avoir une personne à demeure 24h/24, 7 jours sur 7 ?

Vous pouvez choisir d’installer un outil de modération automatique qui va traiter une large partie des flux aussi bien textes qu’images. Bien sûr, la modération automatique a ses limites.

Car rien ne vaut l’œil aguerri du modérateur pour juger de la délicatesse d’un propos. Mais le traitement automatisé des contenus utilisateurs fait indéniablement gagner du temps.

Si votre site s’est engagé à répondre aux internautes en moins de 30 minutes, mieux vaut être équipé d’un programme performant !

 

Lorsqu’un post doit être approuvé…à 01h00 du matin.

 

Un nouveau profil est posté sur un site participatif un dimanche soir. Une nouvelle annonce est envoyée sur un site de classified ads. Autant de contributions qui nécessitent une approbation (dans un souci de qualité et de cohérence), donc une manipulation humaine…même en pleine nuit ou le week-end.

Quelles solutions ?

 

Certaines entreprises font le choix de traiter les demandes le lendemain aux heures ouvrées.

D’autres, de créer une équipe en interne pour traiter l’ensemble des flux quelle que soit l’heure de la journée.

D’autres externalisent la prestation pour optimiser les coûts tout en gardant une qualité de service irréprochable. Dans les faits, au moment où le service client est absent, une équipe de modérateurs externalisée prend le relais, ainsi, le contenu est modéré rapidement et dans les meilleures conditions.

 

Alors, faut-il avoir un modérateur présent en permanence ?

Pas toujours. Première donnée à vérifier : les volumes. Analysez l’activité des internautes lors de la plage horaire 00h/7h00. Il est certain que pour une dizaine de contenus, l’investissement au regard du bénéfice n’est pas vraiment nécessaire.

Mais la réactivité dans tout cela ?

Certes, à l’heure des plateformes d’intermédiation, force est de constater qu’il faut savoir être réactif.

Rappelons-nous, non pas des propos tenus par Jean-Paul Guerlain un vendredi à 13h30, mais de la polémique qui a enflammé les réseaux sociaux tout le week-end appelant au boycott des produits de la marque. Et malheureusement pour elle, la marque n’avait pas mis en place de process pour modérer et répondre aux attaques portées à son encontre, tous les collaborateurs profitant pleinement de leur fin de semaine.

En effet, lors d’une situation de crise, il ne suffit pas de modérer le contenu problématique : il faut également avoir une stratégie de réponse pour éteindre au plus vite le feu des critiques. D’où l’importance de définir des process de réponse, avec des typologies de situation, pour réagir vite et bien dans ce genre de situation. De quoi réfléchir très sérieusement à comment organiser votre modération après 19h et avant 7h00.

 

6 Conseils pour Bien Réussir sa Modération de Contenus 

 

Comment bien maîtriser votre modération lorsque vous choisissez d’externaliser ? 

  Mieux comprendre les points clé de votre modération

  Anticiper vos besoins pour une modération de contenus optimum

  6 facteurs clé de succès pour une modération de qualité

Télécharger le livre blanc


Laisser un commentaire

Your email address will not be published.Required fields are marked *


Webhelp
Article par: Webhelp

Actualités et informations

Recommandés pour vous…
Service Provider
Solution Designer
Technology Enabler
Blog
Self-care : les conseils de Total Direct Energie pour réduire les coûts et enrichir l’expérience client

Comment développer l’autonomie de ses clients en optimisant leurs parcours digitaux et humains ? C'était le thème de la matinée du 10 septembre, organisée par Gobeyond Partners, Webhelp et l'AFRC, avec pour invité Cédric Belloir, Directeur de la Relation Client de Total Direct Energie. Son témoignage et ses conseils portent sur le self-care, un levier majeur pour délivrer une...

Études de cas
[Mode] Comment Nyky France a financé son développement

...

Actualités
Groupe Bruxelles Lambert entre en négociations exclusives pour l’acquisition du groupe Webhelp

GBL annonce ce jour être entré en exclusivité pour acquérir une participation majoritaire dans le groupe Webhelp, aux côtés de ses actionnaires co-fondateurs, Frédéric Jousset et Olivier Duha, qui conserveraient leur rôle de dirigeants fondateurs, ainsi que son équipe...

Actualités
Webhelp célèbre 10 ans d’engagement réussi avec le centre pénitentiaire de Rennes et Bouygues Telecom

Photo : Anita Boss, Chef de Projet sur le site Webhelp de Vitré, Karine Rabolion, Superviseur Webhelp de l'atelier WH / Bouygues Telecom de la prison et Vincent Bernard, Président de Webhelp France Depuis l’ouverture en 2009 d’un centre d’appels pour Bouygues Telecom au sein du centre...

Livre Blanc
La prévention

Direct Medica développe, via sa filiale Patientys, des programmes de prévention innovants, alliant technologie, digital et savoir-faire humain afin de générer le meilleur impact. Pour télécharger le livre blanc gratuitement sur le thème de la prévention, nous vous invitons...

Charger plus
×

Webhelp Cookies Preference Centre

Strictly Necessary Cookies
The website requires the use of cookies for essential functional requirements and these are outlined in the terms and conditions.

Enhanced Functional Cookies
Some features of this website use services provided by third parties websites. These features use cookies to implement their services on this website and may collect data about your visit to help them optimize their functionality. The Webhelp terms and conditions outlines the cookies used by these services.

We have links to social networking such as Twitter, Facebook and LinkedIn.
These websites are third party sites. We do not place cookies on their behalf, and do not have control over the way they collect or use your data.
We encourage you to read more about their policies:
Twitter
LinkedIn
Facebook