Fermer

Choisissez un pays

Grande BretagneEnglish
Afrique du SudEnglish
NordiquesEnglish
NorvègeEnglishNorsk
DanemarkEnglishDansk
FinlandeEnglishSuomi
LettonieEnglish
InternationalEnglish
République tchèqueEnglish

Baromètre des Services Publics : les 6 conclusions à retenir

Blog
1st October 2019
Que pensent les Français de leurs Services Publics ? Et quel sont les ressentis de leurs salariés ? Quelques chiffres et conclusions du baromètre Odoxa 2019 permettent de s’en faire une idée… globalement positive !

 

Comment les Services Publics sont-ils perçus ? En quelques années, l’enquête Odoxa est devenue référente pour éclairer cette question. Elle recueille à la fois le point de vue des usagers et celui des salariés du Service Public eux-mêmes.

Quant à l’institut de sondage indépendant Odoxa-Dentsu Consulting, il a été fondé en 2014, et a publié fin juin 2019 son Baromètre des Services Publics.

Ce baromètre est réalisé avec le soutien de la Banque Française Mutualiste, et de plusieurs médias : France Inter, L’Obs, et la Presse Régionale.

Pour cette 6ème vague, le sondage était centré sur ce thème : “Les Français et la loi de transformation de la fonction publique”, et publié à l’occasion de la Journée mondiale pour la fonction publique.

Un sujet qui concerne directement Webhelp, après avoir remis son Rapport au Gouvernement sur ce thème (voir : Externalisation dans les Services Publics : Webhelp remet son rapport au gouvernement).

En synthèse, que faut-il retenir des questions posées à ces 997 représentants de la population française et 1005 salariés du Service Public ?

 

1) 68 % des Français ont une bonne image des salariés du public

Comme le résument les experts d’Odoxa : alors que “les salariés du secteur public se croient toujours mal-aimés, les Français ont une bonne image d’eux”.

Autrement dit, selon les chiffres, les Français ont un bon niveau de satisfaction en tant qu’usagers des Services Publics : 68 % des français se disent satisfaits. Un très beau score !

Pourtant, de leur côté, les agents du public ont tendance à sous-évaluer la satisfaction des Français : ils n’estiment qu’à 53% la part de Français satisfaits de leur relation avec eux.

 

2) Les services publics se détériorent : une vision partagée à 71 %

“Depuis ces dernières années, avez-vous le sentiment que la qualité du service proposé par les services publics a plutôt tendance à s’améliorer ou à se détériorer ?”.

La réponse à cette question fait apparaitre une vision partagée : pour 69 % des Français et pour 72 % des salariés du public, les services publics ont tendance à “se détériorer”.

À noter que le sondage Odoxa de 2017 faisait déjà apparaître une forte inquiétude à ce sujet : “75 % des Français anticipent une dégradation plutôt qu’une amélioration (25 %) de leurs services publics locaux à l’avenir.”. Une inquiétude nationale très marquée, puisque «seulement» 59 % des Européens prévoyaient en 2017 une telle dégradation.

 

3) Moins d’1 Français sur 3 au courant du projet de loi

Paradoxalement, alors que l’étude Odoxa se situe dans le droit fil du projet de loi de transformation de la fonction publique…. celui-ci semble largement méconnu des Français !

Ainsi à la question “Le projet de loi de « transformation de la fonction publique » porté par le gouvernement a été adopté cette semaine. Vous personnellement, en avez-vous entendu parler ?”, on constate que moins d’1 Français sur 3 se dit au courant (31 %).

Par contre, plus d’1 salarié du public sur 2 déclare avoir connaissance de ce projet de loi (53 %).

 

4) Loi de transformation : 65 % pour et 73% contre

Le projet de loi, quand il est connu, fait apparaître l’une des oppositions les plus marquées. En effet, si 2 Français sur 3 (65%) sont « favorables » à la loi, on constate que près des 3/4 des salariés du public se déclarent « opposés » (73%).

Pour Gaël Sliman, président et cofondateur d’Odoxa : “Le problème, pour les agents du public, tient au contenu de ce projet de loi : ainsi la plupart des réformes prévues dans la « loi de transformation de la fonction publique » sont approuvées par les Français (6 sur les 8 testées), alors que l’immense majorité de ces mesures (6 sur 8) sont rejetées par les salariés du public“.

D’une vague de sondage à l’autre, quelque chose a cependant changé, comme le résume Gaël Sliman, : “les Français sont désormais plus demandeurs de changements, de réformes et d’efforts pour le secteur public.

 

5) Réduction des dépenses : 7 Français sur 10 et 1 salarié sur 2 sont d’accord

Le sujet des dépenses publiques fait apparaître un hiatus, relativement important, entre les Français et les salariés du Service Public.

En effet, 7 Français sur 10 sont favorables à une forte réduction du niveau des dépenses publiques en France (71 %), et 1 salarié du public sur 2 y est également favorable (49 %).

(Question posée : “Vous personnellement seriez-vous favorable ou opposé à ce que l’on réduise fortement notre niveau des dépenses publiques afin de rapprocher le niveau de la France (56% actuellement) de celui des autres pays de l’OCDE (41%) ?”)

 

6) Une loi qui a des objectifs “réalistes et légitimes”

Question : “Par cette loi de « transformation de la fonction publique » le gouvernement dit vouloir « moderniser » la fonction publique et mieux l’adapter aux « attentes » de la société pour la rendre « plus attractive et réactive. Vous personnellement, êtes-vous d’accord ou pas d’accord avec chacune des opinions suivantes à ce propos :

  • c’est un objectif légitime ;
  • c’est un objectif irréaliste.”

Sur ce point capital, Gaël Sliman fait cette observation positive : “les uns comme les autres s’accordent à considérer que l’objectif de cette loi est légitime et qu’il n’est pas irréaliste.

Les chiffres sont en effet encourageants :

  • c’est un objectif légitime pour 75 % des Français et 69 % des salariés du public,
  • 52 % des Français et 51 % ne se disent pas d’accord avec l’assertion “c’est un objectif irréaliste”.

 

Sur la base des chiffres de l’édition 2019, Médéric Monestier, directeur général de la Banque Française Mutualiste, tire cette conclusion : “une très large majorité des Français ont un haut niveau de satisfaction en tant qu’usagers des services publics… je suis convaincu que les services publics vont encore jouer à l’avenir un rôle très important au service de l’intérêt général.

Bref, les mentalités et les attentes évoluent, et la base des relations entre les Français et leurs Services Publics reste confiante, constructive et pleine d’avenir !

 


Continuez votre lecture :


Article par: Marion Windels

Actualités et informations

Webhelp Payment Services
Service Provider
Solution Designer
Technology Enabler
Livre Blanc
The HUB #12 – Diversity In Business – January 2020

Cheers to the new year! And with the new beginnings, we are not only happy to present our 12th edition of The HUB magazine, we are also delighted to welcome our new readers into the community! In our latest issue, we take a look at one of our strengths as Webhelp: Diversity! And because we are a community of more than 55, 000 people who work from 36 different countries, what does diversity...

Read 212CAAF2-CC0E-4D90-9134-028C45BDF837 Created with sketchtool.
Blog
Trois Avis – MAIF : Le champion de la relation client explique le rôle clé de sa culture

Les conseillers clients de la MAIF n'ont pas de scripts... et pourtant la mutuelle figure sur le Podium de la Relation Client®, catégorie Assurances, depuis 15 ans ! Une belle performance qui ne l'amène pas à se reposer sur ses lauriers, au contraire, comme l'explique Cécile Ribour, directrice...

Read 212CAAF2-CC0E-4D90-9134-028C45BDF837 Created with sketchtool.
Actualités
Webhelp, Think Human – [press release]

Webhelp entre dans sa prochaine phase de développement stratégique avec une nouvelle marque Webhelp, leader européen de l'expérience client et des solutions métier sur mesure, dévoile aujourd'hui sa nouvelle plateforme de marque, s'appuyant sur une nouvelle identité visuelle et une nouvelle...

Read 212CAAF2-CC0E-4D90-9134-028C45BDF837 Created with sketchtool.
Études de cas
[Mode] Comment Nyky France a financé son développement

...

Read 212CAAF2-CC0E-4D90-9134-028C45BDF837 Created with sketchtool.
Actualités
Groupe Bruxelles Lambert entre en négociations exclusives pour l’acquisition du groupe Webhelp

GBL annonce ce jour être entré en exclusivité pour acquérir une participation majoritaire dans le groupe Webhelp, aux côtés de ses actionnaires co-fondateurs, Frédéric Jousset et Olivier Duha, qui conserveraient leur rôle de dirigeants fondateurs, ainsi que son équipe...

Read 212CAAF2-CC0E-4D90-9134-028C45BDF837 Created with sketchtool.
Charger plus
×

Webhelp Cookies Preference Centre

Strictly Necessary Cookies
The website requires the use of cookies for essential functional requirements and these are outlined in the terms and conditions.

Enhanced Functional Cookies
Some features of this website use services provided by third parties websites. These features use cookies to implement their services on this website and may collect data about your visit to help them optimize their functionality. The Webhelp terms and conditions outlines the cookies used by these services.

We have links to social networking such as Twitter, Facebook and LinkedIn.
These websites are third party sites. We do not place cookies on their behalf, and do not have control over the way they collect or use your data.
We encourage you to read more about their policies:
Twitter
LinkedIn
Facebook