Fermer

Choisissez un pays

Grande BretagneEnglish
Afrique du SudEnglish
NordiquesEnglish
NorvègeEnglishNorsk
DanemarkEnglishDansk
FinlandeEnglishSuomi
LettonieEnglish
InternationalEnglish
République tchèqueEnglish

Recouvrement : OUI, la menace est contre-productive !

Blog
28th March 2019

Réunir pacifiquement des clients débiteurs, bénéficiaires d’un dispositif d’accompagnement budgétaire et des créanciers autour de la même table : c’était le challenge de la matinée organisée par Webhelp Payment Services, et ses partenaires, l’association Crésus et les Smart Sessions

Et tout s’est bien passé – preuve que l’écoute, la considération de l’humain et les nouvelles méthodes d’accompagnement sont plus efficaces que la menace !

Voici les 5 points à garder en tête :

1. Les situations difficiles risquent de se multiplier

Parmi les personnes les plus exposées au risque de surendettement, on trouve les seniors. Ils ont pu connaître une période faste ou équilibrée, mais n’ont pas changé leur mode de consommation au moment de leur retraite. S’ajoute à cela la durée de vie qui augmente, le soutien économique des enfants qui se prolonge et des retraites généralement modestes.

2. La facilité d’obtenir des crédits peut être un piège

La facilité d’obtenir, en France, des crédits dans différents organismes contribue au surendettement de nombreuses personnes. Plus le taux est élevé, et plus c’est facile de les obtenir.

Autre piège régulièrement évoqué : les frais bancaires, souvent très élevés, ne font que s’ajouter aux problèmes de la personne surendettée !

3. Placer l’humain au cœur de l’accompagnement

Harcèlement et discours agressifs et humiliants sont trop souvent les armes utilisées par les créanciers ou leurs prestataires. Les conséquences psychologiques – parfois médicales – sont souvent dramatiques. Pour l’ensemble des experts réunis, ces méthodes sont indéfendables sur le plan humain, et inefficaces sur le plan financier tant à court terme qu’à long terme.

4. Des structures d’accompagnement pour mieux gérer son budget

De plus en plus de personnes en situation d’endettement sont orientées vers des structures de soutien, et notamment vers Crésus. Ce sont parfois les créanciers – ou leurs employés bienveillants – qui donnent ce conseil : faire le point et être orienté permet aux bénéficiaires d’éviter les nouveaux pièges et cela profite également aux créanciers !

5. La Banque de France en dernier recours

Pour certaines personnes surendettées, il est hautement recommandé de passer en commission de surendettement de la Banque de France. Pourtant, il semble qu’un obstacle psychologique empêche beaucoup d’entre elles de se tourner vers ce recours.

__________________________

Continuez votre lecture avec :

Cliquez ici pour plus d’informations sur notre offre de recouvrement de créances ou contactez collection.wps@webhelp.com



admin
Article par: admin

Actualités et informations

Service Provider
Solution Designer
Technology Enabler
×

Webhelp Cookies Preference Centre

Strictly Necessary Cookies
The website requires the use of cookies for essential functional requirements and these are outlined in the terms and conditions.

Enhanced Functional Cookies
Some features of this website use services provided by third parties websites. These features use cookies to implement their services on this website and may collect data about your visit to help them optimize their functionality. The Webhelp terms and contitions outlines the cookies used by these services.

We have links to social networking such as Twitter, Facebook and LinkedIn.
These websites are third party sites. We do not place cookies on their behalf, and do not have control over the way they collect or use your data.
We encourage you to read more about their policies:
Twitter
LinkedIn
Facebook