Fermer

Choisissez un pays

Grande BretagneEnglish
Afrique du SudEnglish
NordiquesEnglish
NorvègeEnglishNorsk
DanemarkEnglishDansk
FinlandeEnglishSuomi
LettonieEnglish
InternationalEnglish
République tchèqueEnglish

La vente B2B

Blog
24th October 2018

Le B2B exprime de nouveaux besoins, initiés par la digitalisation du parcours client et influencés par le comportement individuel, qui amènent des changements marquants :

“En un mot : les acheteurs B2B recherchent un parcours client digital accompagné par des vendeurs hautement qualifiés. “

L’expérience client reste au cœur des préoccupations, même si davantage de digitalisation signifie que les équipes de vente ont moins d’opportunités de transformer. Il est donc crucial de faire évoluer son approche pour offrir une expérience unique à chaque fois, depuis les hautes strates de l’entreprise jusqu’au dernier kilomètre, portée aussi bien par la stratégie que par le plan de rémunération. Dans ce contexte de transformation, les entreprises en profitent pour repositionner les missions des forces commerciales. L’exemple le plus marquant est le secteur IT qui migre d’un modèle de licence annuel au mode locatif. Le « personae » du directeur de comptes a été ajusté pour se consacrer pleinement à des missions de développement et de vente, en positionnant les tâches qui ne créent pas de valeur sur d’autres équipes, afin d’optimiser le ROI.
Cela répond à des attentes plus fortes du marché, impactant aussi bien la croissance que le NPS. Le « premium » est devenu la norme de la relation client, on parle même de « dette » envers son client.

Désormais, il faut résoudre un nouveau paradigme : offrir plus de valeur avant la première interaction avec les ventes. La marque doit être mémorable, pour ses clients mais aussi pour ses prospects. Les futurs clients (les « leads ») s’attendent à être connus et reconnus, tout en étant contactés en moins de douze heures ; de leur point de vue 60% du parcours de vente est déjà effectué. C’est pourquoi les vendeurs doivent d’abord se concentrer sur le plus fort potentiel et de disposer de sources d’informations immédiatement accessibles pour connaitre et comprendre leurs audiences.

En amont, l’idée est de réunir des équipes sédentaires pour délivrer une prestation de bout en bout, analyse-marketing-vente-customer success, portée par des spécialistes de la vente afin d’accélérer la croissance. Cet alignement vertueux est « complété » par le suivi consolidé des KPI couvrant la totalité du parcours, du MQL au SQL. C’est un modèle qui permet de limiter les dépenses d’opérations et optimise le ROI : le coût se situe entre la vente terrain et la vente à distance.

“OK, et concrètement ?”

Le nouveau profil-type du vendeur ne repose pas uniquement sur sa fibre commerciale, il est diplômé (BAC+3 au moins), parlant plusieurs langues et disposant d’une appétence pour l’utilisation d’outils de vente numériques, pour résumer les outils du community manager d’il y a quelques années.
Opérant depuis des pôles commerciaux d’excellence, à l’opposé du vieux cliché du call-center, ces spécialistes se réapproprient le contenu produit par le marketing et la communication pour prospecter et se connecter à la faveur de sujets « business » qui vont toucher l’audience ciblée. Ils portent les valeurs de la marque aussi bien par téléphone que sur les canaux numériques.

Ils sont aidés par la technologie, au quotidien, pour simplifier la mise en relation avec les décideurs ou pour tracer le contenu partagé tout au long du processus de vente. Les outils de réalité augmentée aident, eux, à personnaliser la démonstration, en direct.
L’I.A. est disponible 24h / 24 et 7j / 7 pour entrainer les équipes opérationnelles et accélérer l’amélioration continue, alignée à travers tous les services qui sont au contact direct de la clientèle. Avec ces fondamentaux partagés, c’est l’humanité du vendeur qui fera la différence : pour établir un diagnostic et répondre au besoin grâce à son intelligence relationnelle. Des influences que l’on retrouve dans des produits de plusieurs marques qui se concentrent d’abord sur l’expérience utilisateur puis construisent une technologie qui la portera.

C’est une période passionnante pour la relation client et les personnes qui s’en assurent : la satisfaction client est au cœur de tous les projets.

 

Alexandre Barthel
Head of Demand Webhelp
Let me know what you think, lets get in touch via my LinkedIn



Webhelp
Article par: Webhelp

Actualités et informations

Recommandés pour vous…
Service Provider
Solution Designer
Technology Enabler
Actualités
Groupe Bruxelles Lambert entre en négociations exclusives pour l’acquisition du groupe Webhelp

GBL annonce ce jour être entré en exclusivité pour acquérir une participation majoritaire dans le groupe Webhelp, aux côtés de ses actionnaires co-fondateurs, Frédéric Jousset et Olivier Duha, qui conserveraient leur rôle de dirigeants fondateurs, ainsi que son équipe dirigeante. Créé en 2000, Webhelp est aujourd’hui un des leaders mondiaux de l’expérience client et de...

Blog
B2B – Enfin une solution simple pour gérer le financement et les paiements d’une PME : le partenariat entre Webhelp Payment Services et ABN AMRO Commercial Finance !

De l'alimentaire à l'électronique, en passant par les biens de consommation et la mode… Tous ces secteurs d'activité BtoB rencontrent souvent la même difficulté à se financer ou à se faire payer, en France ou dans le monde. Pourtant des solutions simples existent, comme l'explique Aline...

Actualités
Webhelp remporte le prix de « Leader européen des centres de contacts externalisés 2018 » de Frost & Sullivan

Paris, France - 14 novembre 2018 - Sur la base de la stratégie de croissance réussie de Webhelp à travers l'Europe, l’institut d’études américain Frost & Sullivan a décerné à Webhelp le prix du « Leader européen des centres de contacts externalisés 2018 ».   Des...

Livre Blanc
Les marketplaces B2B, de plus en plus florissantes

Suite à notre publication de l’année dernière « Le printemps des marketplaces B2B », il est temps de regarder en arrière et de répondre aux questions suivantes : le marché a-t-il bougé ? Les acteurs du B2B ont-ils fait évoluer le modèle économique de leurs marketplaces ?...

Charger plus
×

Webhelp Cookies Preference Centre

Strictly Necessary Cookies
The website requires the use of cookies for essential functional requirements and these are outlined in the cookies policy.

Enhanced Functional Cookies
Some features of this website use services provided by third parties websites. These features use cookies to implement their services on this website and may collect data about your visit to help them optimize their functionality. The Webhelp cookies policy outlines the cookies used by these services.

We have links to social networking such as Twitter, Facebook and LinkedIn.
These websites are third party sites. We do not place cookies on their behalf, and do not have control over the way they collect or use your data.
We encourage you to read more about their policies:
Twitter
LinkedIn
Facebook