Fermer

Choisissez un pays

Grande BretagneEnglish
Afrique du SudEnglish
SurinameEnglish
InternationalEnglish

[SOCIAL MEDIA] LES 10 TENDANCES DE L’AUTOMNE

Blog
19th October 2016

Actuellement, plus de 40 % de la population mondiale utilise régulièrement les médias sociaux. Les stratégies digitales actuelles reposent ainsi de plus en plus sur l’utilisation des réseaux, omniprésents au quotidien. Pourtant, les innovations dans ce domaine sont de plus en plus nombreuses et il est difficile de les suivre pour construire une stratégie pertinente.

À quelles évolutions faut-il s’attendre dans les mois à venir ?

sell sell sell

#1 Les messageries instantanées domineront les médias sociaux

Aujourd’hui, davantage de messages sont envoyés via les applications de messaging que par mail. D’après We Are Social, les applications de messagerie auront dépassé les réseaux sociaux classiques d’ici 18 mois. En effet, elles vont changer les règles : les conversations ne seront plus publiques, mais privées (les marques n’auront plus la possibilité de suivre ou de s’insérer dans les discussions), les marques auront plus de difficultés à faire de la publicité sur les réseaux sociaux et les KPI pour mesurer leur succès on line vont changer (le nombre de likes et de followers rentrera moins en compte que le bouche-à-oreille, par exemple). Les marques devront donc inspirer des conversations à leurs communautés, et non s’insérer dans leurs échanges.

#2 L’évolution de notre manière de communiquer

Les internautes cherchent constamment de nouvelles manières de communiquer. Chaque jour, des milliards d’émoticônes sont utilisés pour discuter sur les médias sociaux, les émotions prenant de plus en plus de place dans leur communication. Par ailleurs, de nombreux utilisateurs de messageries instantanées privilégient l’audio au détriment du texte. Cette rapide évolution du comportement des internautes présente un risque pour les marques. Alors, dans ces conditions, comment sera-t-il possible d’améliorer le ROI ? Plus que la quantité, il sera nécessaire pour les marques de créer un lien de qualité avec leur communauté.

#3 L’avènement des plateformes intégrées

Plus de 11 000 chatbots ont été développés pour Facebook Messenger jusqu’à aujourd’hui. Grâce à eux, les utilisateurs peuvent actuellement bénéficier de services uniques, comme envoyer de l’argent à leurs amis, commander un taxi, renouveler leur passeport, commander de la nourriture, lire des articles ou encore jouer à des jeux. L’application Siri sera, elle aussi, bientôt une plateforme intégrée et offrira de nouvelles opportunités de messagerie. Pour s’adapter à ces évolutions, les marques ne devront plus seulement faire de la publicité, mais rendre service aux utilisateurs, en améliorant la valeur de leurs échanges avec eux.

#4 Le renouveau du live streaming social, toujours plus interactif

La vidéo est aujourd’hui le contenu le plus utilisé sur les réseaux sociaux. Celle en direct continue d’accroître sa popularité en 2016 et compte de plus en plus d’adeptes dans le monde. Mais les vidéos en streaming évoluent rapidement : Facebook et YouTube proposent déjà la vidéo à 360° et seront bientôt capables de proposer une expérience d’immersion totale, grâce à la réalité virtuelle. Les marketeurs ne maîtrisent pas totalement ces nouvelles applications. Ils devront apprendre à influencer les attitudes et les comportements de leurs clients, et non se contenter de divertir les internautes avec le live vidéo.

#5 Les interactions sociales seront privilégiées au détriment du contenu

L’unique opportunité à saisir pour les marques sur les réseaux sociaux est l’engagement, c’est-à-dire privilégier les interactions directes avec leurs communautés plutôt que se contenter de leur fournir du contenu. Il sera donc bientôt nécessaire d’arrêter la publicité en ligne et commencer à réellement engager les clients.

#6 Les investissements sociaux vont être repensés

Promouvoir un contenu de faible qualité fait actuellement gaspiller beaucoup de temps et d’argent à de nombreuses marques, en plus d’ennuyer leur audience. De plus, l’augmentation croissante des prix des médias implique une hausse des dépenses des marques pour faire de la publicité. Alors, dans ces conditions, comment sera-t-il possible d’améliorer le ROI ? Il faudra utiliser ces médias chèrement payés pour adresser un message spécifique et utile pour les clients. Il sera donc nécessaire de s’assurer qu’un maximum d’internautes voit ce contenu de qualité, en mesurant le succès en termes d’actions, d’attitudes et d’émotions (et non en se contentant de comptabiliser le nombre de vues).

#7 Le rôle croissant des influenceurs

Le succès sur les médias sociaux n’est pas seulement déterminé par les actions d’une marque. Des influenceurs peuvent également effectuer une promotion de manière plus efficace et persuasive : les célébrités (personnes avec de nombreux followers, mais avec un faible lien avec la marque ou secteur), les leaders d’opinion (personnes ayant une forte influence sur le secteur d’activité) et les passionnés (personnes qui partagent leur passion pour une marque avec leur communauté). Ils sont en effet souvent meilleurs pour engager leur audience. Les utilisateurs de Twitter font, par exemple, confiance aux influenceurs, comme s’ils étaient leurs amis. Les passionnés d’une marque défendent ses produits, leur crédibilité étant basée sur leur authenticité. Le rôle de la marque sera donc de s’associer avec ces influenceurs et d’amplifier leurs interactions en faveur de l’entreprise avec leur communauté.

#8 Les réseaux sociaux professionnels en pleine expansion

Les réseaux sociaux professionnels sont en plein boom : Facebook at Work et Slack transforment les manières d’échanger de nombreux professionnels. C’est en effet pour son potentiel que Microsoft a racheté LinkedIn pour plus de 26 milliards de dollars. Alors, dans ces conditions, comment sera-t-il possible d’améliorer le ROI ? Les employés-ambassadeurs d’une marque représenteront une incroyable opportunité de la promouvoir.

#9 L’avènement du social commerce

Les « buy buttons » deviennent de plus en plus communs sur les réseaux sociaux. Ces outils de conversion directe ont un potentiel énorme pour de nombreuses marques. Cependant, ces dernières doivent les utiliser prudemment pour éviter de perdre la confiance de leurs acheteurs. Le social commerce devra donc créer de la valeur pour le consommateur.

#10 Une mesure du ROI ayant plus de sens

Le taux d’engagement ne peut plus être uniquement mesuré en termes de clicks, de likes, de vues… il faudra désormais s’appuyer sur des KPI ayant plus de sens pour mesurer l’intérêt des internautes : le profil des communautés, leurs centres d’intérêt, etc. Il faut mesurer ce qui compte pour la marque, et non ce que l’on compte.

Vous souhaitez être accompagné dans cette révolution des médias sociaux ? N’hésitez pas à contacter l’équipe Webhelp Digital & Marketing Services.

 

Nous vous recommandons de lire également :


Laisser un commentaire

Your email address will not be published.Required fields are marked *


Étiquettes:

Article par: Delphine Burbaud

Actualités et informations

Recommandés pour vous…...
Service Provider
Solution Designer
Technology Enabler