Fermer

Choisissez un pays

Grande BretagneEnglish
Afrique du SudEnglish
SurinameEnglish
InternationalEnglish

[FUNNY ANALYSIS] Pokémon Go : entre réel et virtuel !

Blog
22nd August 2016

En quelques jours, un raz-de-marée s’est abattu sur la Toile et dans les rues : Pokémon Go, l’application ludique permettant de chasser des créatures virtuelles cachées dans le monde réel. L’utilisation de l’application mobile, qui a remis d’actualité le jeu phare des années 1990, a largement dépassé la fréquentation de réseaux sociaux comme Tinder et WhatsApp. D’après le blog Nouvelles Technologies, Pokémon Go compterait aujourd’hui déjà plus de 75 millions de téléchargements. Face à une telle popularité, on parle de « phénomène ».

pokmongo

Pourquoi un tel succès sur les médias sociaux ?

L’équipe DMS a décrypté les 4 principales tendances sur les réseaux sociaux concernant Pokémon Go.

#1 Le jeu

De nombreux médias parlent de « phénomène planétaire » et décrivent son succès comme flamboyant, comme par exemple le site Les Échos, qui fait allusion au nombre démentiel de téléchargements de l’application.

Mais le plus impressionnant demeure le volume ahurissant de mentions que ce jeu de réalité augmentée a généré sur les réseaux sociaux.

Il a notamment suscité bon nombre de blagues de la part des internautes. Un tweet comparant l’immense propriété de Will Smith à un lieu idéal pour la chasse aux Pokémons a fait rire plus de 4 411 internautes (3 228 retweets et 1 183 likes).

Mais Pokémon Go a également subi de vives critiques sur les réseaux sociaux. Par exemple, son indisponibilité au téléchargement sur le Windows Store a beaucoup déçu les utilisateurs de Windows Phone (251 mentions).

Le mouvement Pokémon Go a pris de l’ampleur dans certaines villes, où des amateurs du jeu se  sont retrouvés pour organiser une chasse aux Pokémons. Citons par exemple le parc de la Citadelle à Lille, « envahi » par plus de 500 personnes à la recherche de Pokémons. 

L’utilisation du jeu a parfois suscité des situations gênantes, puisque certains utilisateurs n’ont pas hésité à jouer lors de moments totalement incongrus – en conduisant, par exemple.

#2 Santé

Bien que de nombreux internautes partagent des informations concernant les dangers possibles du jeu Pokémon Go, la majorité des utilisateurs préfèrent se rassurer en faisant part à leurs communautés des bénéfices du jeu pour la santé (14 763 mentions).

Les utilisateurs ont ainsi partagé avec enthousiasme un article affirmant que jouer à Pokémon Go permet de lutter contre le diabète de type 2 (82 mentions portent sur ce sujet). En effet, les chercheurs britanniques du Leicester Diabetes Centre en sont arrivés à des conclusions positives pour la santé : ce jeu joue un rôle de motivateur pour sortir de chez soi et permet ainsi de lutter contre la sédentarité – principale cause du diabète de type 2.

En France, c’est un tweet de la ministre de la Santé, Marisol Touraine, qui a fait le buzz. Elle s’est, en effet, exprimée de manière favorable à propos du jeu en encourageant les Français à y jouer, puisque celui-ci est bénéfique pour la santé (tout en poussant les internautes à redoubler de vigilance pour ne pas provoquer d’accident). La joueuse Kayane s’en réjouit et récolte 66 retweets et 114 favoris.

Le jeu a également des bienfaits psychologiques : il détache de la réalité, ce qui permet à certaines personnes de vaincre leurs peurs. C’est ainsi un moyen de venir à bout de son agoraphobie, ou phobie sociale.

#3 Dangers

Certains internautes mettent en garde leurs communautés face aux possibles risques de cette application. Ainsi le twittos crushxconfessfr a-t-il fait part de son inquiétude concernant la multiplication des accidents à cause du manque d’attention des utilisateurs (76 retweets et 65 mentions « j’aime »).

Même les institutions lancent des campagnes de sensibilisation par rapport aux dangers auxquels les joueurs s’exposent durant leurs chasses aux Pokémons. Par exemple, la SNCF a appelé ses clients à la vigilance pour éviter tout accident dans les gares.

On a même pu relever des arrêtés municipaux interdisant l’usage de l’application. Par exemple, le maire d’un village de l’Ain a décrété que Pokémon Go menaçait la tranquillité et la sécurité publique dans sa commune et en a donc interdit son utilisation.

Mais au-delà des risques d’accidents, Pokémon Go peut devenir réellement addictif. Un artiste a ainsi voulu mettre en garde les utilisateurs par la publication d’un dessin sur Facebook : ce jeu serait selon lui un emprisonnement de l’homme moderne. Le post compte 43 011 partages.

#4 Pokémons rares

Attraper un pokémon rare : voilà le but ultime de tous les joueurs Pokémon Go. C’est pourquoi les tweetos font part de leur désarroi de pouvoir se retrouver sans batterie au moment d’attraper un Pokémon rare.

Certains utilisateurs sont d’ailleurs prêts à tout pour attraper des Pokémons rares. La preuve en est : des joueurs n’ont pas hésité à s’entasser dans un commissariat pour attraper des Pokémons, et ce malgré l’interdiction… Cette actualité compte 86 partages.

Mais Pokémon Go a également des bénéfices assez… incroyables ! Aux États-Unis, un département de police a voulu attirer dans ses locaux des criminels recherchés en publiant sur les réseaux sociaux une liste de « chanceux » ayant le droit d’entrer dans le commissariat pour attraper un Pokémon rare. Ce post humoristique n’a pas vraiment été concluant, puisque aucun criminel n’a pu être arrêté, mais a en tout cas beaucoup fait rire les internautes, qui l’ont partagé presque 500 fois.

Que vous soyez ou non un joueur, vous l’aurez compris, la vigilance s’impose : du divertissement à l’obsession, il n’y a qu’un pas.

Pour aller plus loin, vous pouvez faire appel à @WebhelpDMS pour une analyse personnalisée !

 

[Funny Analysis] Nous vous recommandons de lire également :


Laisser un commentaire

Your email address will not be published.Required fields are marked *


Étiquettes:

Article par: Alexandre Le Dilhuit

Actualités et informations

Recommandés pour vous…...
Service Provider
Solution Designer
Technology Enabler