Fermer

Choisissez un pays

Grande BretagneEnglish
Afrique du SudEnglish
SurinameEnglish
InternationalEnglish

Facebook Messenger : un écosystème complet pour le m-commerce

Blog
24th February 2016

Facebook Messenger : un écosystème complet pour le m-commerce

Marck zukerberg lors du lancement de la plateforme Facebook Messenger

Consulter un catalogue, dialoguer avec un conseiller, suivre un colis, et même payer : l’application Messenger fait tout pour devenir une plateforme de m-commerce incontournable.

Facebook teste depuis quelque temps déjà aux Etats-Unis certaines fonctions « business » de son application Messenger, pour dialoguer avec les marques et retailers.

Le m-commerce et la relation client pourraient en être bouleversés – à court terme – et pas seulement pour les fans de Facebook, puisqu’il n’est pas obligatoire d’avoir un compte.

 

Dans Messenger les avantages par rapport aux solutions classiques permettent à la plateforme de créer énormément de valeurs pour votre business.

L’historique de conversation privée avec la page de votre marque est conservé, et de nombreuses options d’enrichissement des messages et des notifications font leur apparition.

 

En France, Facebook représente 30 millions d’utilisateurs actifs par mois, dont 22 quotidiennement et 24 sur smartphone !

C’est aussi le canal qui a le plus d’audience sur le mobile, avec 18% du temps passé.

 

Les fonctionnalités qu’offre la plateforme Messenger constituent un écosystème complet pour le m-commerce.

Ces 3 exemples en démontrent l’aspect ergonomique

 

Le badge « très réactif aux messages »

Facebook teste actuellement une nouvelle fonctionnalité pour mettre en avant les pages qui répondent rapidement aux internautes.

Il s’agit d’un icône (voir ci-contre) visible sous la photo de couverture des pages réactives.

Le test semble concluant puisqu’une page dédiée à l’icône « Très réactif aux messages » a été mise en ligne dans les pages d’aide.

 

Les critères pour devenir une page « très réactive aux messages »

Pour obtenir l’icône « Très réactif aux messages », vous devez respecter 2 conditions :

Pour évaluer la conformité de votre page avec ces 2 conditions, Facebook analyse vos réponses aux messages.

 

2 indicateurs pour aider les admistrateurs des pages Facebook

Pour aider les administrateurs de pages Facebook à obtenir ce badge « Très réactif aux messages », le réseau social a ajouté 2 indicateurs visibles uniquement par les administrateurs :

Les pages qui peuvent prétendre au badge « Très réactif aux messages » reçoivent également leurs statistiques liées aux messages (taux de réponse, réactivité) dans l’email hebdomadaire du mercredi.

Si les critères paraissent stricts, les pages Facebook très réactives seront heureuses de pouvoir afficher ce badge.

Pour Facebook, c’est aussi une manière de rediriger les internautes qui souhaitent contacter les marques vers les pages Facebook plutôt que sur d’autres canaux comme Twitter, aujourd’hui mieux adapté pour obtenir une réponse rapide des marques.

 

L’appli Hello pour le m-commerce

Développée par le Creative Labs de Facebook, l’équipe qui a conçu l’application Messenger du réseau social, Hello vous permet d’obtenir davantage d’informations sur les appels entrants, de bloquer les appels indésirables et mener des recherches sur des personnes ou des lieux, comme des restaurants, par exemple.

Ainsi, quand une personne vous appelle, Hello va s’empresser d’afficher des informations puisées dans les bases de données de Facebook, qu’elle soit votre amie… ou non.

Vous pourrez ainsi voir une photo de l’individu, connaître son nom et prénom et même savoir si par hasard ce ne serait pas son anniversaire… Facebook tient toutefois à rappeler qu’il ne remontera que des informations publiques, ou qui ont été partagées avec vous. Ouf.

L’appli Hello de Facebook permettra à vos clients d’accéder à un certain nombre de fonctionnalités :

 

Paiement sûr et rapide

Si les avis sont partagés quant à saisir son numéro de CB sur Facebook, on peut penser que le niveau de sécurité sera supérieur à celui de bon nombre de sites commerçants.

Avec près d’un million de transactions effectuées au quotidien selon leurs chiffres, Facebook cherche à rassurer les utilisateurs.

Le réseau social s’engage à “utiliser un nombre certain de logiciels et du matériel informatique conformes aux standards les plus stricts de l’industrie“.

Ils précisent que le système de paiement serait placé dans un environnement “sûr”, séparé des autres parties du réseau Facebook, doublé par une surveillance et des contrôles accrus.

De plus, ils annoncent qu’une équipe de spécialistes anti-fraude examineront les achats “suspicieux”.

 

 


Laisser un commentaire

Your email address will not be published.Required fields are marked *


Webhelp
Article par: Webhelp

Actualités et informations

Recommandés pour vous…...
Service Provider
Solution Designer
Technology Enabler