Fermer

Choisissez un pays

Grande BretagneEnglish
Afrique du SudEnglish
SurinameEnglish
InternationalEnglish

Branding de présentation : comment bien briefer votre agence ?

Blog
16th March 2016

Branding de présentation : comment bien briefer votre agence ?

 

Pour externaliser la réalisation de la mise en forme de sa présentation avec succès plusieurs précautions sont nécessaires pour concevoir un cahier des charges complet.

 

Même si l’équipe de production graphique va rapidement parler le même langage que vous, ce n’est pas inné… C’est l’une des informations fondamentales que vous allez transmettre à votre agence de design opérationnel. Voici comment.

 

#1 Fondamental : l’objectif de la présentation

 

Le but d’une présentation corporate est bien différent de celui d’un rapport annuel.

 

Les desseins d’une notice d’information et d’un support de formation sont bien éloignés. Une évidence, peut-être, mais un point fondamental souvent (et injustement) peu ou pas détaillé.

 

Qu’attendez-vous de votre présentation ? Quelle est sa finalité ? Vendre, former, informer, fidéliser… Le besoin le plus courant est sans conteste « la vente ». Mais, allons plus loin, s’agit-il de vendre un produit, un service, un concept ou une expertise ?

 

Viennent donc à suivre les questions : Qu’est-ce-que je vends ? Produit, service, concept, identité de marque. Et à qui ?

 

Vos cibles. Les agences de design opérationnel ressentent une « appétence » particulière pour ces dernières. Car, pour convaincre vos clients, il faut nécessairement bien les connaître et avoir identifié leurs besoins. Ne lésinez pas sur les détails, chacun a son importance.

 

#2 Important : le contexte dans lequel vous allez exploiter la présentation

 

Le canal. Comment va s’articuler le déroulement de votre présentation : chez votre client, en face à face ? Devant un jury ? Ou allez-vous l’envoyer par courrier, par mail sans pour l’exposer à l’oral ?

 

Ne pas oublier : les éléments subtils…

 

A commencer par l’historique de votre client. Les éléments de l’ordre du vécu annonceur/client sont assez difficiles à transmettre à une agence. Néanmoins pensez-y… Parce qu’ils ont de la valeur.

 

Par exemple, lorsqu’un client dit à son agence « votre présentation est parfaite, seulement nous avons été moins bon lors de notre dernière mission avec ce client et nous souhaitons faire profils bas »… L’agence doit en tenir compte. Et mieux, le savoir avant de commencer le travail.

 

#3 Indispensable : une présentation avec un contenu structuré

 

Réalisez un pré-mapping de l’information.

 

Par exemple, structurez votre contenu en 5 points clés dont vous développerez les idées essentielles. De cette manière, il sera impossible d’en passer à la trappe involontairement (ou non).

 

Imaginez. Votre audience a peu de temps à vous accorder au moment de la restitution.

 

Si l’agence a compris les enjeux de votre problématique, le message principal qu’elle aura conçu sera martelé dès les toutes premières slides pour capter immédiatement l’attention de votre cible. Banco !

 

N’oubliez pas une chose essentielle : Anticiper … Cela part d’une constatation simple : avec de l’organisation, nous sommes plus efficace.

 

#4 Recommandé : un brief global pour la présentation

 

Regroupez vos sources. Votre agence doit avoir une vision globale de votre projet.

 

Pour une agence, obtenir un brief complet (en une fois), même si celui-ci est susceptible d’évoluer par la suite, est la garantie d’une meilleure réactivité directement mise au service de votre projet.

 

#5 Bonus : Préparez-vous à être challengé sur votre présentation par votre agence

 

Avec son œil neuf, l’agence de design opérationnel saura être force de proposition.

 

Pour que vous vous positionniez, elle vous fera la démonstration de l’amplitude de ses services… du plus extrême ou plus consensuel. Le but de la manœuvre ? Vous faire réagir. Rassurez-vous. Tout est une question d’équilibre.

 

Par exemple, vous souhaitez une présentation « dynamique ».

 

L’agence que vous devrez choisir devra vous proposer plusieurs exemples références pour mieux appréhender ce que vous entendez par « dynamique » : présentation interactive avec Prézi, en nuage de mots, des couleurs vives sur un Powerpoint, storytelling fluide à la limite du cartoon.

 

Où placerez-vous votre curseur « dynamique » ?

 

Dans le cas où vous choisiriez d’externaliser la conception de votre « présentation branding », gardez en tête que lorsqu’elle se base sur ses expériences client, une agence est de bon conseil.

 

Chacune a ses « best pratices ».

 

Et si vous optez tout de même pour une « Présentation DIY », ne commettez pas l’une de ces 7 erreurs :

–     Annoncer d’emblée qui sont mes clients avant de dire ce que je fais.
      Un conseil : Modifiez l’ordre des pages ?

 

–     Vouloir tout dire et finir par brouiller le message.
      Un conseil : Allégez votre présentation !

 

–     Ecrire 100% du message dans la présentation sans rien ajouter à l’oral.
      Un conseil : Et si vous surpreniez votre public en live ?

 

–     Rester générique alors que ce qui est spécifique est stratégique.
      Un Conseil : Les Indicateurs de performance, KPI, ROI sont des éléments concrets et pragmatiques.

 

–     Eviter les chiffres. Bien au contraire, démontrez vos propos avec des chiffres.
      Un conseil : Modifiez l’ordre des pages ?

 

–     Ne jamais illustrer le propos.

 

–     Utiliser des photos « clichés » et passe-partout.

 


Laisser un commentaire

Your email address will not be published.Required fields are marked *


Webhelp
Article par: Webhelp

Actualités et informations

Recommandés pour vous…...
Service Provider
Solution Designer
Technology Enabler